Site déposé © n°UGZ218B

 
  Dépôts n°SEZ7178 et suivants

 

Art, fascination ?

Être étonné.
Voilà bien toute la définition de l'intérêt d'une création : interpeller, surprendre, étonner, communiquer cet invisible troublant en soi.

Lire, que ce soit une peinture, une sculpture, un texte, une musique, une photographie, etc. une expression du corps et de l'âme de toutes les façons, et relire, et même après des milliers de regards et de lectures d'une même oeuvre, s'étonner encore la définit comme art, à mon sens.

Alors, la définition de l'art serait forcément propre à l'oeil de l'âme lectrice et non à l'objet et sa facture.
Mais, que l'étonnement vienne par essence et nature transmise du créateur dans sa création et non dans la conscience et une recherche de provocation et d'accroche gratuites.
L'inspiration n'est jamais un calcul. C'est la spontanéité de la transmission de ce qui est transcendé qui rend l'oeuvre parlante et étonnante.
Portée par une technique suffisamment maîtrisée qui la libère, la parole infusée et pétrie dans l'oeuvre, lors de la création, arrête le regard, happe le lecteur dans un moment d'éternité.
Fascination ?

© Marie Hurtrel