Site déposé © n°UGZ218B

 
  Dépôts n°SEZ7178 et suivants

 

Boue

Les orgues funestes se nourrissent de ton sang
De visages figés de l’enfer
Et hurlent leur malédiction
Dans les gorges ouvertes sur le ciel et la vermine

Un cri inaudible accompagne
Le sol
Cloaque
Où rampe le serpent affamé
Sorti du ventre infect de la terre

La constrictrice
Glaise
Gluante
Jaune
Brune
Broie les âmes et les corps
Sur la peau éteinte de l’enfance déchue
Que le ciel inhume

Regards
Absents
Vides
Noyés
Dans l’argile
Tombeau de ta famine reçue en baptême

Aux corps de misère de ta vie
La puanteur maudit les ventres creux
Qui enflent sous le soleil vénéneux

Exhale le souffle de l’infernale
Nature à crucifier tes morts
Son haleine putride
Portant le râle fatal
Dissonance ultime

Sacrifiée
Ô Haïti
Blessure
Larme des dieux


© Marie Hurtrel - 14 Novembre 2009
texte déposé n°SEZ719B