Site déposé © n°UGZ218B

 
  Dépôts n°SEZ7178 et suivants

 

Après la sortie de l'orphelinat

On dit que les orphelinats ne sont pas des lieux où peuvent être éduqués des enfants. Trivial...

Aisé de s'en convaincre. Au fil des lectures on apprend, on finit même par comprendre... et si les chiffres disent des choses, les constats lus sur certains sites russes s'intéressant aux enfants orphelins et aux institutions donnent une idée de l'après orphelinat pour les laissés pour compte qui n'ont pas eu la chance d'éviter d'y passer leur jeunesse.

En Russie, par exemple, dans l'année qui suit la sortie de l'orphelinat 30 % vont en prison, 30 % sont à la rue, et 10 % se suicident. 40 % deviennent toxicos. Et seulement 10 ans après, 10 à 15 % des anciens institutionalisés s'en sortent....

En orphelinat les enfants ne se préparent pas à la vie dans la société, ils sont peu stimulés et leur développement intellectuel en souffre évidemment mais, ils acquièrent aussi une estime d'eux surdimensionnée ou au contraire quasi nulle. Ils sont incapables bien souvent de demander de l'aide et se débrouillent tout seuls alors qu'ils n'ont aucune notion des choses matérielles, la propriété est une notion qu'ils ne perçoivent pas. Ils optent rapidement pour des comportements asociaux, ne prennent pas conscience de leur vie ni de celle des autres parce qu'en orphelinat rien n'est fait pour qu'ils s'attachent et les liens avec les familles sont détruits, ils sont coupés des relations humaines.

En orphelinat les enfants prennent le pli de filer sous les ordres d'un chef, du fait du rôle des personnes là pour leur éducation, et de l'organisation entre enfants dans un modèle de meute, c'est la raison pour laquelle les anciens pensionnaires des orphelinats tombent facilement dans des organisations criminelles, des bandes où la hiérarchie est une copie encore du modèle de meute.

M.H.

réflexions Articles

SIRET 51301830900031
...
Membre du collectif des Poètes mal famés
Marie HURTREL La poésie ne vit pas en un jardin clos, elle n'a de sanctuaire, et n'a de sucre tant qu'elle ne fait sourdre l'acide.

S'il lui arrive de cueillir les pétales des violettes et des roses, ce n'est pas pour repeindre les volets du printemps mais, pour décrocher l'instant à la métaphysique des choses.

Ce qu'elle ouvre coule par deçà l'en-deçà.
La tendance est au Silence et à la Lecture
 
Article L. 111-1 du Code de la propriété intellectuelle : L'auteur d'une oeuvre de l'esprit jouit sur cette oeuvre, du seul fait de sa création, d'un droit de propriété incorporelle exclusif et opposable à tous. Ce droit comporte des attributs d'ordre intellectuel et moral, ainsi que des attributs d'ordre patrimonial.../...
Site déposé n°UGZ218B. Site déposé © M.Hurtrel prose-poetique.com, mariehurtrel.com Textes protégés © n°SEZ7178 et © n°UGZ218C et suivants.