Site déposé © n°UGZ218B

 
  Dépôts n°SEZ7178 et suivants

 

Opportunisme d'état

Il est minuit Docteur CoronaOyez ! Oyez !

Demain soir, réservez votre (é)cran, et achetez vos ouïes et vos oui-dà : y a l'opportuniste qui va vous déclarer sa flemme sanitaire et que si vous êtes bien sages il continuera à enfumer le pauvre monde sans tenir compte de quoi que ce soit nous concernant comme hier, sauf si ça rapporte ; et si le vote lui sied à l'instar de ce qu'il intime, et même si non, il dira nous passer dans une nouvelle stase sanitaire articulée sur une réduction de la progression des chiffres par l'augmentation des occultations médicales et annoncera la poursuite de la grande messe du culte à la déesse Propaganda par effet de dégoulinadendo sur nos échines.

Quoi ? C'est con ? et plotiste ? Non, c'est juste con et stat. Et parce qu'on peut rigoler quand même dans la dégringolade, ça peut amortir la chute, un peu, petit peu, peut-être. Vaut mieux tomber sur un rire que sur la bêtise, c'est moins anguleux.

Au plaisir d'avancer sur un monde strictement virtualisé. L'entrôné et ses sbires continueront de tirer la barque de l'exclusion humaine :

On supprimera l'argent physique par urgence sanitaire pour ne jamais y revenir, et puisque la persuasion n'est pas suffisante, la petite bête à couronne fera bien l'affaire à nous faire taire ;
on forcera les téléconsultations, (et que crèvent ceux qui n'ont pas l'outil ad hoc - tri naturel, en fourrant sous le tapis les emmerdeurs, il n'y a plus d'empêcheurs de piper les dés en rond), pour ne jamais en revenir en ville, tapant 1 pour un rhume, 2 pour l'asphyxie, 3 pour les pompes macabres ;
on nous collera la puce féline sous contrainte et sous les arguments de tranquillité et de facilité (c'est fou ce que la facilité a comme attrait, et comme on a des faces à traire...).

Oyez, ayez confiiianceee... ce n'est que le début du début.

Bisous les gens.

Marie HURTREL
11 mars 2020

SIRET 51301830900031
...
Membre du collectif des Poètes mal famés
Marie HURTREL La poésie ne vit pas en un jardin clos, elle n'a de sanctuaire, et n'a de sucre tant qu'elle ne fait sourdre l'acide.

S'il lui arrive de cueillir les pétales des violettes et des roses, ce n'est pas pour repeindre les volets du printemps mais, pour décrocher l'instant à la métaphysique des choses.

Ce qu'elle ouvre coule par deçà l'en-deçà.
La tendance est au Silence et à la Lecture
 
Article L. 111-1 du Code de la propriété intellectuelle : L'auteur d'une oeuvre de l'esprit jouit sur cette oeuvre, du seul fait de sa création, d'un droit de propriété incorporelle exclusif et opposable à tous. Ce droit comporte des attributs d'ordre intellectuel et moral, ainsi que des attributs d'ordre patrimonial.../...
Site déposé n°UGZ218B. Site déposé © M.Hurtrel prose-poetique.com, mariehurtrel.com Textes protégés © n°SEZ7178 et © n°UGZ218C et suivants.