Site déposé © n°UGZ218B

 
  Dépôts n°SEZ7178 et suivants

 

Recette de saison

Ingrédients :

- Un date
- Une crise
- Beaucoup de crédulité

Préparation  :

- Choisissez une date, aux bords fermes et assez hauts, sentant le nid et l'orange au sucre. Le genre de moment - tout commercialisé qu'il soit - caressant des traditions  par l'estomac, les bolducs et la télé.

- Disposez au fond de cette date une crise bien mûre (à l'instar des pots flattés de l'adage) et pétrissez-la avec ardeur sans compter d'heures.

- Ajoutez une pause et quelques kilomètres bien tendus, et fermement étendus aux marrons (glacés pour l'instant).

- Pétrissez encore et injectez l'ensemble dans un souvenir (commun de préférence), mettez en pronostic dans un endroit tiède.

- Prenez des retrouvailles et l'envie de perfection, mélangez-les lentement et longuement ; avec ce système obtenu, nappez soigneusement l'appareil en attente.

- Laissez les ingrédients s'impreigner entre eux jusqu'à confusion.

- Ouvrez un flacon d'essence à romantiques et prélevez trois gouttes à l'aide d'une pointe de couteau et vous les incorporerez avant de préparer la mise à feu du pâté.

- Juste avant d'enfourner, fourrer trois ou quatre gros pépins dans l'appareil, en les enfonçant profondément à l'index.

Cuisson :

- Graissez copieusement une plaque à four et renverser en son centre la date avec sa crise farçie.

- Frottez une allumette contre un mur rugueux et mettez le feu.

- Cuire à vif et laissez déborder la crise de la date en gonflant pour obtenir la forme désirée.

- Inutile de lancer le minutier  : quand vous entendez les pépins exploser, c'est cuit.

Dégustez bien.

Marie Hurtrel