Site déposé © n°UGZ218B

 
  Dépôts n°SEZ7178 et suivants

 

Boycott, toi-même

Dis-moi ce que tu boycottes, je te dirais qui tu es ?
Dis-moi ce que tu ne veux pas boycotter, je te dirais qui tu n’es pas ?
Dis-moi ce que tu ne peux pas boycotter, je te dirais qui te baise ?

Enveloppe réponseAprès avoir lu entre autres, une incitation à fuir Amazon en commentaire sur un article évoquant les  joyeusetés des multinationales et précisément MacDo dont le CE et son  avocat Maître Eva Joly ont déposé une plainte contre la dite société,  ceci "visant à mettre fin à l'impunité fiscale des multinationales"  (E.J.), ma réponse :
Oui, et il y a beaucoup de choses à  fuir, à boycotter dit-on mais, par où commencer ? Par TOUT car il y a pour tout une raison valable et juste qu’il suffit d’aller chercher sur le Net et ailleurs, vous trouverez aisément. Donc dans le tout il y a MacDo (même sa bouffe me paraît frauduleuse),  sans oublier aussi Amazon, Fnac, et Orange, entre autres, et surtout sans oublier non plus Monsanto qui détruit en plus de façon beaucoup plus perverse qu'une  manipulation de compte - c'est de la mort en bouche, en lessive, en  couches, en médicaments (le comble !), etc. (alors pour garder logique il faut fuir ceux qui utilisent ses produits dans certaines de leurs productions dont  Coca-Cola et ses sous-marques, Cadbury (Carambar, La Vosgienne, Poulain,  etc.), Campbell (Royco, Liebig), Capri-Sun, Carnation (sous-marque de  Nestlé [et donc Gloria]), General Mills (Géant Vert, Haagen Dazs,  Yoplait, etc.), Heinz, Kellogg's (Cornflakes, Miel Pops, All Bran,  etc.), Knorr (sauces, soupes, bouillons), Kraft Philipp Morris (Côte  d'Or, Carte Noir, Daim, Maxwell, Philadelphia, Lu, Milka, Suchard,  etc.), Lipton, Ocean Spray, Pepsico (Pepsi-Cola, Tropicana, Seven Up,  Quakers, Lipton Ice Tea, Benenuts, etc.), Pringles, Procter et Gamble  (avec Pampers, Bonux, Always, Vicks, Dash, Gilette, Head &  Shoulders, et j'en passe. Etc. etc. - la suite sur Internet en  fouillant, et oui ça prend du temps mais c'est nécessaire et  indispensable de savoir où se trouvent les pieds infestés de la  société.).

Chacun a ses pouvoirs ! Il faut les utiliser : Pour le  côté bouffe et lessives diverses, je suis assez contente de mon  implication avec mon micro jardin de 70 m2 environ, mes 4 poules  (recyclage de déchets de cuisine et gain d'oeufs bios) et mes deux chats  plus efficaces pour réguler la circulation des rongeurs nuisibles que  les tapettes et la mort-aux-rats), et le compost adapté pour les  feuilles mortes envahissantes, et pas une once de cochonneries  monsantomortelles dedans (pardon pour l'expression aux cochons qui eux  sont des animaux très propres en réalité) et assez jouasse aussi que mon  village ne traite pas les trottoirs préférant désherber au râcloir et la sueur d'homme, y en a pas tant (en revanche, pour les voisins de  jardin... ché pas...). - Bon, politiquement c'est moins ça le village, grave,  mais rendons les honnêtetés à chacun sinon on n'avancerait jamais sur  rien évidemment. -

Actuellement, côté commerce et logistique,  suivant mon éthique je cherche évidemment à mettre en place mon propre  boycott de ceci et de cela. C'est un travail prenant et lourd car pas simple, par exemple, de  rejeter d'un coup 100 € de revenus (même fluctuants) sur 500 globaux et brut (la manche ayant un rapport nettement moindre et plus aléatoire et  parfois négatif du fait des coûts de déplacement vers des lieux sensés  être plus rentables). Sur Fnac le transfert de mes ebooks est  en cours - mais, peut-être est-ce aussi pourri que les autres, direz-vous,  d'ailleurs ils sont liés avec Amazon un peu sans doute sur certains  points puisque la référence de mise en garde par Fnac à un système  d'exclusivité sur kdp (Amazon) y est clairement précisé avant de pouvoir  publier (en tous cas ils ne s'ignorent pas - Fnac donc disais-je a un  rapport nul (0%) et ne paye les indés chez eux que  lorsqu'ils dépassent les fameux 100 € de bénéfice [sinon faut attendre,  ce que refuse de faire de l'autre côté les cherassureurs, les vendeurs  d'électricitor - même avec le tarif social), le fisc pour les taxes d'habitation voire foncière pour les plus chanceux pauvres - et oui, il y a des  proprios plus pauvres que pauvres et la maison où ils survivent depuis  des lustres invendable dans le trou du monde où ils vivent (de la cloche  résidentielle m'sieurs dames, ça existe, les df qui chauffent leurs  logis en ouvrant les fenêtres parce qu'à 9 degrés dehors c'est plus chaud que dedans - ah les vieilles bâtisses hein) -, le vendeur d'eau aussi quoi qu'il est très largement plus patient (mais tout de même ce devrait être passible de taule de vendre de l'eau ! ) , etc.].

Faut se motiver, résister, en évitant le suicide sociétal et social  (tout petit suicide social rassure la gouvernance quand elle fonctionne sur le capital - si on ne baisse pas la tête, no souci car il y a assez  de lames tranchantes pour nous écourter, les idées et la gorge avec -), à  moins qu'une mort puisse encore faire exemple aujourd'hui... ce dont je doute absolument.
Le ménage est à faire et, sans donner de leçon, il doit commencer chez soi et vraiment, et c'est long, pénible, cela demande de grands  efforts et une forte ténacité et la recherche de la clairvoyance (en fait, cela demande les qualités dont on tente de nous dépouiller avec parfaite réussite parfois grâce à certains outils tels que la tv (ou le Net mais pas que). Boulot dur disais-je encore,  mais indispensable car on ne peut pas forcer un peuple qui marche dans  un champ de rose à avancer dans la merde (désolée pour l'image, je n'aime pas les gros mots).

Et ne pas oublier de réfléchir à un boycott de carburant, quelle qu’en soit la marque, car on peut raisonnablement douter sur son origine,  il peut avoir transité économiquement par la Turquie qu'on peut raisonnablement suspecter d'acheter et favoriser les productions et  autres dérapages de Daesh... pour faire un vrai ménage apprenons donc à aller à pied, à cheval, à barque... Et boycotter les ordinateurs ! Faut pas les oublier ceux-là non plus, nos machines dont les composants, pour certains, sucent l’Afrique par les mines dont on l’exclut en lui laissant quand même généreusement des conséquences et autres déchets divers et avariés... il faut se rappeler que pour fabriquer un ordi (ou une tablette, ou un phone, etc.) et sauf erreur ou manque à la liste, il faut des métaux divers :  aluminium, plomb, cobalt, or, zinc, cuivre, nickel, étain, argent, fer, platine,  palladium, mercure, et des bricoles chimiques nommables ainsi : antimoine, arsenic (sans les dentelles hein, et quel que soit leur âge), baryum, béryllium, cadmium, chrome, sélénium, gallium, tout ce bazar nécessaire de façon directe ou indirecte, sans oublier plus de mille litres d'eau et de l'énergie par des combustibles en centaines de kilos.

Y en a du boulot. Fuir, oui. Et la révolution (pas celle du sang ! celle de soi, intérieure et celle de la  société qui nous utilise), de la cohérence en somme.
Alors quoi ? Boycotte toi-même d’abord, je te suis ? Le boycott est facile quand il n’entame pas ses propres nécessités (nécessités ou conforts ! le distingo est souvent flou et friable...)

Pardon pour  les éventuelles coquilles et brumes sémantiques, tapant sur 4 cm2  d'écran dont les matériaux vaudraient bien qu’on fasse boycott aussi, n’est-ce pas. (Sur ordinateur enfin j'ai corrigé chouïa).

Marie HURTREL
20 décembre 2015
édit : avril 2016

SIRET 51301830900031
...
Membre du collectif des Poètes mal famés
Marie HURTREL La poésie ne vit pas en un jardin clos, elle n'a de sanctuaire, et n'a de sucre tant qu'elle ne fait sourdre l'acide.

S'il lui arrive de cueillir les pétales des violettes et des roses, ce n'est pas pour repeindre les volets du printemps mais, pour décrocher l'instant à la métaphysique des choses.

Ce qu'elle ouvre coule par deçà l'en-deçà.
La tendance est au Silence et à la Lecture
 
Article L. 111-1 du Code de la propriété intellectuelle : L'auteur d'une oeuvre de l'esprit jouit sur cette oeuvre, du seul fait de sa création, d'un droit de propriété incorporelle exclusif et opposable à tous. Ce droit comporte des attributs d'ordre intellectuel et moral, ainsi que des attributs d'ordre patrimonial.../...
Site déposé n°UGZ218B. Site déposé © M.Hurtrel prose-poetique.com, mariehurtrel.com Textes protégés © n°SEZ7178 et © n°UGZ218C et suivants.