Site déposé © n°UGZ218B

 
  Dépôts n°SEZ7178 et suivants

 

Réflexions 2

© Marie Hurtrel

~~~

A longer les quais, l'on peut choir.
Ce n'est pas parce qu'on suit le rail qu'on évite les risques.
Ou comment se faire écraser par la vie à vouloir seulement la regarder passer.

~~~

De tout ce qu'on peut donner par amour, jamais personne n'en veut.
De tout ce qui tue, on en veut.
Faut-il être morts pour être aimés.

~~~

Ce qui est pénible avec les gens qui savent tout, c'est qu'ils ne savent pas lire.

~~~

Une élection, c'est comme un mauvais coup, on croit que... et puis non.

~~~

Au moindre brouillard, maintenant je décampe. Pas question de camper sans feu.

~~~

Dans un repas de cons, on peut aussi dîner en solitaire.
On n'est pas toujours le con de l'autre, on peut l'être de soi-même.

~~~

A quoi peut servir le constat des niveaux d'ensoleillement, quand l'urgence est à constater le niveau d'ensommeillement ?

~~~

C'est parce que l'art n'a aucune frontière intérieure qu'il peut faire éclater celles des hommes.
Tout ce qui se crée n'est autre que Liberté.

~~~

Quand les esprits sont étroits, ils collent leur fondement sur le trône des certitudes.

~~~

C'est en donnant qu'on peut décevoir, car qui aide son prochain cède soi-même.

~~~

La malepeste soit de l'obscurité ! un peu de lumière, que diable !

~~~

Le ciel gronde, et il a raison.
Un grand orage sur la cité, et toute l'eau du ciel jetée des écubiers célestes, comme un rappel à l'humanité que le temps est à changer de sens.

~~~

Dormez, dormez tant que vous voudrez, dormez, vous ne savez pas qui vous endormira...

~~~

Un peu de compassion pour l'âne de Buridan.

~~~

Une voie autre ferme, d'une claque dans les mains, les pages qui espèrent.
Une voix parallèle impose, des fossés, la mollesse des marécages.

~~~

Ce n'est pas en créant des boîtes qu'on libère ce qu'il y a dedans.
La peste soit de qui encercle, même sous des barrières molles, au prétexte d'équilibre, il n'y a pas plus bancal que celui qui cherche seulement à changer de boiterie.

~~~

Tandis que la terre tremble sous le poids des parades quincaillères, redouble l'effet d'un smog délétère.
Chacun son secret et l'enfer sera bien gardé.

~~~

© Marie Hurtrel

SIRET 51301830900031
...
Membre du collectif des Poètes mal famés
Marie HURTREL La poésie ne vit pas en un jardin clos, elle n'a de sanctuaire, et n'a de sucre tant qu'elle ne fait sourdre l'acide.

S'il lui arrive de cueillir les pétales des violettes et des roses, ce n'est pas pour repeindre les volets du printemps mais, pour décrocher l'instant à la métaphysique des choses.

Ce qu'elle ouvre coule par deçà l'en-deçà.
La tendance est au Silence et à la Lecture
 
Article L. 111-1 du Code de la propriété intellectuelle : L'auteur d'une oeuvre de l'esprit jouit sur cette oeuvre, du seul fait de sa création, d'un droit de propriété incorporelle exclusif et opposable à tous. Ce droit comporte des attributs d'ordre intellectuel et moral, ainsi que des attributs d'ordre patrimonial.../...
Site déposé n°UGZ218B. Site déposé © M.Hurtrel prose-poetique.com, mariehurtrel.com Textes protégés © n°SEZ7178 et © n°UGZ218C et suivants.