Le Grillon m'a dit

Dans le plus beau pays du monde...
Une nuit où je regardais tomber la neige...

Un grillon m'a dit :
La nuit qui s'annoncera, douce et longue, promet de briller aux feux crépitant, deux et quelques châtaignes donneront le relief du silence...

L'odeur du bois fraîchement coupé s'oubliera dans le parfum des brindilles qui craquent, livrées au bûcher pour préparer le lit de cendres.

La chaleur des braises enfin mesurable, au rouge des joues et des tisons, le temps viendra de déposer l'énorme bûche sur trois rondins presque sacrifiés.

La promesse de durer jusqu'à l'an nouveau se scellera de trois gouttes d'eau bénie par le ciel, un vœu les accompagnera...

Les fruits de Noël vont se gorger du sucre de l'espoir, de branche en branche jusqu'à la septième ils mûriront pour des lendemains heureux.

La cosse de No, pas plus russe qu'ardéchoise, sera entretenue de ma prière pour qu'un regard d'enfant de plus pétille dans l'année nouvelle dans chaque foyer.


© Marie Hurtrel
2006