Le bruit du fond

Quoi qu il advienne, peinture de Marie HurtrelQuand il pleut, on entend le bruit des chiots qui attendent l'ignoble téton de la mort.

Quand il neige, on entend le râle "désextatique" de la mâle terre qui polit, du taire, le membre malade.

Quand il cloche l'heure des messes repues, c'est la parole insane du verbe des morgues qui danse au fond de la matrice sanguinolente du hasard.

© Marie Hurtrel