Site déposé © n°UGZ218B

 
  Dépôts n°SEZ7178 et suivants

 

Le bouquet à la vie

Pour offrir le plus beau des bouquets à la vie,
Je cueille les fleurs des champs,
Question de goût et d'effet.

Il faut marcher longtemps,
Et cueillir la campanule comme raiponce,
L'ancolie sous le vol d'un bourdon,
La véronique généreuse au bleu profond près des sources.

D'autres trouvailles aussi, merveilleuses, sur un coteau,
De germandrée en compagnon blanc, qu'importe le feuillage,
Les fleurs si petites, à chaque pas ajoutées,
Donnent la matière au présent destiné.

Nul besoin de roses baptisées,
Et le fleuriste peut bien ranger ses lys et son sourire intéressé,
Mon bouquet est riche et joliment arrangé.
Du liseron lié, je l'ai donné, et il a rendu le sourire longtemps effacé.

© Marie Hurtrel 2004
texte déposé - n°SEZ7173