Site déposé © n°UGZ218B

 
  Dépôts n°SEZ7178 et suivants

 

L'Anarchiste

La philosophie anarchiste porte l'ordre en soi, le respect, la responsabilité, le sens de l'autogestion critique.
C'est pour cela que certains lui décernent dédaigneusement la palme de l'utopie.
Les comportements humains nous emmènent à assez de pessimisme.
Mais, nous sommes responsables de l'éducation transmise aux enfants.
Les comportements étant générés, entretenus, entés sur nos natures, nous devons prendre attention aux semis, à la bêche, au sécateur.

Toute confusion de l'Anarchie avec une auto-obligation systématique de désobéissance, un esprit systématique de contradiction, une vulgarité à faire pâlir de la Tourette, un désordre adolescent, un champ de bataille, etc. est simple erreur de routage et de langage - volontaire ou pas -.

N'est pas anarchiste celui qui verse des seaux d'insanité, ni celui qui s'abrutit de diverses défonces aromatiques, ni celui qui dort 24/24h, ni celui qui accuse la société de ses propres déraillements, ni celui qui jalouse ce qu'il rejette, ni celui qui impose ses fonds sonores surdécibellisés, ni celui qui casse tout, ni celui qui s'injecte le naphte au prétexte que la société le fige, ni celui qui colle "pas vu" sur la face et "pas pris" sur la pile.

L'Anarchiste ordonne sa vie dans le respect de celle des autres, et sa survie dans celui de la Vie.
L'Anarchiste entretient son jardin dans le respect de la communauté, il prend en compte l'intérêt du nombre avant de développer le sien.
L'Anarchiste travaille son bon sens, au lieu de visser le boulon des certitudes.
L'Anarchiste cultive ses projets, au lieu de sacrifier ceux des autres.

L'Anarchie se définit en un mot.
L'Anarchie est le Respect.
En cela, l'Anarchiste n'a pas besoin de loi.

Tout le reste est manipulation.

Marie Hurtrel
 

Coquelicots insoumis de Marie HURTREL