Site déposé © n°UGZ218B

 
  Dépôts n°SEZ7178 et suivants

 

L'amour qui écrit l'Anarchie

RêveQui dit que l'amour subit ou impose un ordre ? Dans "Je t'aime tant", chanté par L.Ferré, Aragon écrit une sorte de prière qui se lit plus comme un abandon à l'autre que comme une demande, quelle qu'elle soit.

Un anarchiste doit-il (aurait-il dû, devrait-il, devait-il, devra-t-il) se justifier de chanter les poètes, quels qu'ils soient ?
Ni Dieu, ni maître, et alors justement même la liberté de dire "dieu, que je t'aime", mais Aragon était-il anarchiste ?
La poésie est-elle anarchiste par essence ? Oh, que non, je ne le pense pas, il n'y a pas si longtemps qu'elle pose parfois son corset, mais peu importe le squelette de la belle, du moment qu'elle chante claire et haut, et libre.

L'amour n'est pas un ordre, et n'a pas d'ordre, le sentiment ne répond pas à la réflexion, sinon il n'est plus sentiment (sens de pulsion, affection, attraction, etc.). L'amour raisonné n'est pas l'amour. Car, à mon sens, l'amour raisonné n'est que désir d'association, je ne crois pas à l'amour qui se plie aux règles.
Et, l'amour est unidirectionnel par essence, l'amour n'attend rien, sinon ce n'est pas amour mais carence d'amour-propre à tenter de la combler par l'amour de l'autre (des autres).

Quoi qu'il en soit de la substance du sentiment amoureux, pourquoi l'écrit-on ? Qui ou quoi mène la plume ? N'y aurait-il que l'écriture automatique qui serait anarchiste ?
Impossible même là, car l'inconscient domine et commanderait. Nous sommes humains et tissus de formatages et réflexes conditionnés, tout ce que nous faisons est sous commandement d'un formatage à un moment donné, l'inconscient est pétri d'ordres inoculés.

Savoir faire la distance, gérer ses formatages en les reconnaissant, et poser la plume guidée par la nécessité de dire la couleur de nos yeux, l'onde qui propage nos idées, partager la fouille intemporelle du ventre de nos remous.
N'est-ce pas cela écrire ? Quel que soit le thème abordé ?

Alors, pourquoi écrit-on l'amour si ce n'est parce que l'amour guide, ou plutôt son exultation ou la crainte de sa perte, ou la recherche extatique de la communion spirituelle, ou, ou, ou... le désir d'amour est-il l'attente et est-ce cela qui s'écrit dans la prière abandonnique ? Je ne crois pas, mais j'ai souvent tort en cette matière ;-))

L'amour guide, l'amour n'ordonne rien car il ne demande rien, absolument rien. L'amour est donc anarchiste par nature.

© Marie Hurtrel