Site déposé © n°UGZ218B

 
  Dépôts n°SEZ7178 et suivants

 

Réflexions 13

~~~
Du fait que la loi aujourd'hui ne permette pas de savoir si un délinquant sexuel vit près de chez soi, laisser des enfants aller dans la rue, pour jouer, aller à l'école, chez des copains, etc. c'est un peu les faire jouer à la roulette russe, même si ce barillet-là comporte bien davantage de trous.
~~~
J'écris un quatorzième bouquin parce que treize, ça porte malheur. H.M. (M.H. Incognito)
~~~
Il y a certaines obsèques que la mort elle-même finance.
~~~
Connaissez-vous le mortel du commun ?
~~~
Gare aux opportunistes de la diversion.
~~~
Ne cherchez pas dehors ce qu'il y a dedans.
~~~
Les gens qui savent mieux que nous ce que nous pensons sont formidables, ils ont l'imagination en roue libre et la bave au coin du dire.
Ils cadrent, plaquent, collent, et se concoctent des phantasmes à large spectre.
Malignité faisant, leur malhomme de chemin ils creusent.
~~~
Ainsi va un monde, fumant ses crayons derrière la vitre opaque du lissage de poil, la langue collante aux basques du leurre.
Ainsi va le marécage et ses queues de serpents.
Ainsi va la course bichrome.
Ainsi tombe la poussière.
Ainsi la soif étanche le verre.
~~~
Bonne nuit | tiun ennoB
Donnez à la nuit le sens que vous voulez, mais ne vous trompez pas de réveil.
~~~
La vérité exagère toujours.
~~~
La disproportion en dessous de fable, c'est comme voir la gueule d'un mérou derrière une vitre, en plus laid.
~~~
Nos misères humaines qui prennent l’arrogance de nos lois en bouée de sauvetage. Ne se sauve que celui qui plonge assez profond dans son bourbier pour en extraire l'humilité. Où allons-nous, quand nos petites personnes jouent mal au jeu du malheur qu'elles créent, comment faire un monde autre et juste quand soi-même est un leurre, quand la faiblesse nous accapare et nous fait croire meilleurs. Ce monde pourrit parce que nous ne voulons pas voir nos pourrissements individuels.
~~~
Le temps est un tueur en série.
~~~

SIRET 51301830900031
...
Membre du collectif des Poètes mal famés
Marie HURTREL La poésie ne vit pas en un jardin clos, elle n'a de sanctuaire, et n'a de sucre tant qu'elle ne fait sourdre l'acide.

S'il lui arrive de cueillir les pétales des violettes et des roses, ce n'est pas pour repeindre les volets du printemps mais, pour décrocher l'instant à la métaphysique des choses.

Ce qu'elle ouvre coule par deçà l'en-deçà.
La tendance est au Silence et à la Lecture
 
Article L. 111-1 du Code de la propriété intellectuelle : L'auteur d'une oeuvre de l'esprit jouit sur cette oeuvre, du seul fait de sa création, d'un droit de propriété incorporelle exclusif et opposable à tous. Ce droit comporte des attributs d'ordre intellectuel et moral, ainsi que des attributs d'ordre patrimonial.../...
Site déposé n°UGZ218B. Site déposé © M.Hurtrel prose-poetique.com, mariehurtrel.com Textes protégés © n°SEZ7178 et © n°UGZ218C et suivants.